Photo Lucie Caffin OK e1632407931194

« Le vent se lève, il faut tenter de vivre »

Elle était stagiaire l’année dernière à l’IFF Europe. Elle a été embauchée cette année en tant que formatrice du D.U. OPEN. Mais qui est Lucie Caffin ?

« Le vent lève, faut tenter vivre »
Lucie Caffin, nouvelle formatrice du D.U (Bac +1) OPEN

Peux-tu te présenter ?

J’ai 27 ans et cette année je suis à l’IFF Europe comme formatrice sur le D.U (bac+1) OPEN. Originaire de Dijon, j’ai obtenu ma licence de psychologie à l’Université de Bourgogne en 2015. Ne sachant quel chemin prendre par la suite, je suis venue sur Angers en tant qu’étudiante sur le D.U (bac+1) OPEN.  En 2017, après OPEN, je suis partie deux mois pour un premier service volontaire européen à Chypre. Accompagnée par douze autres volontaires venus des quatre coins de l’Europe, nous avons évolué dans un village au nord de l’île, participant aux différentes activités agricoles du village. En septembre 2017, j’ai vécu dix mois en Allemagne (Bavière) pour un second service volontaire, dans une école Montessori où j’ai pu donner des cours de français. De retour en France, j’ai entamé un master de psychologie sociale du travail et des organisations à l’Université Catholique de l’Ouest que j’ai terminé l’année dernière.

Quels défis pour toi cette année ?

Tout simplement investir pleinement ma place en tant que formatrice.

Une citation qui t’inspire ? 

« Le vent se lève, il faut tenter de vivre » de Paul Valéry. Cette phrase a pris une place importante dans mon parcours.  Pour moi, c’est un appel à la vie, à ne jamais baisser les bras, à continuer d’avancer malgré les difficultés et les obstacles rencontrés.

Un livre qui ne te quitte pas ou qui te plaît le plus ?

Je n’en ai pas particulièrement. Ceci dit, où que j’aille, j’ai toujours dans mon sac deux livres : le premier est un roman d’un auteur contemporain ou classique, le deuxième est un manga. J’ai besoin de cette diversité, de ces deux univers pour voyager, me sortir la tête du quotidien, respirer.

Le mot de la fin ?

Cette année est pour moi une nouvelle page riche et dense qui s’ouvre et je souhaite la vivre pleinement.